Montrer et expliquer, visiter et questionner, se rencontrer

Les visites des Alumni de Paris-Belleville – Un article écrit pour l’annuel 2018-19

Alumni Paris Belleville a été fondée en 2017 pour mettre en relation les anciens élèves de l’ENSA-PB / UPA-8 issus de différentes générations et parcours, qui partagent une formation, une pédagogie, des lieux ou des souvenirs liés à l’école depuis 1969.

Révéler et animer ce réseau nous semble ouvrir des opportunités, détaillées ainsi dans nos statuts : développer des relations d’amitié et de solidarité, favoriser les échanges et l’insertion professionnelle, promouvoir notre formation et nos réalisations, partager l’esprit de l’école depuis sa création. Nous aimons imaginer l’association comme un prolongement de l’école, un « Paris-Belleville hors les murs » qui donne la possibilité de se rencontrer, de s’entraider, d’apprendre les uns des autres et de faire vivre une culture d’école.

Les visites architecturales et urbaines sont des temps d’échange privilégiés pour les anciens élèves mais aussi pour les étudiants actuels et elles s’ouvrent au delà à tous les publics intéressés. Pendant l’année 2018-2019, les membres de l’association se sont succédés pour organiser ces visites, associant chaque fois un guide et une situation de projet, un chantier en cours ou achevé et un récit de réalisation.

En octobre 2018 notre première visite s’est déroulée sur un chantier récemment achevé de la ZAC Tolbiac-Chevaleret. Rendez-vous donné à l’Ilot T7B1, XIIIème arrondissement de Paris avec l’agence Harari pour suivre le récit de la conception et réalisation de cet immeuble paré de cuivre de 75 logements, construit sur l’infrastructure du faisceau ferroviaire. Le parcours a permis de saisir l’échelle vaste de sa situation urbaine depuis la toiture-terrasse commune, comme l’échelle domestique des appartements et de leurs menuiseries bois épaisses et accueillantes.

En mai 2019 les alumni se sont retrouvés au Palais Royal, ensemble monumental et urbain parisien. Le matin Guy Lambert, historien de l’architecture, était notre guide pour en retracer l’histoire. Nous avons confronté les plans anciens et l’arpentage attentif du quartier à la recherche de traces des chantiers successifs – du Palais cardinal au lotissement du domaine, en passant par les théâtres incendiés, la Galerie d’Orléans disparue ou le projet d’avenue jamais réalisé d’Eugène Hénard. L’après-midi Jean-Christophe Denise (diplômé ENSA-PB 1994), nous a présenté l’oeuvre des Deux Plateaux de Daniel Buren dont il a suivi le chantier de rénovation en tant d’architecte : le premier plateau de la place aux colonnes, mais également au sous-sol le deuxième plateau des rivières souterraines ainsi que les espaces techniques de l’oeuvre qui cotoient les salles de répétition de la Comédie Française. Origine du marbre, dimensions des rayures, trames constructives, gestion des eaux pluviales… concept et construction furent examinés dans un échange animé.

En juin, l’association a quitté Paris pour une journée à Bourges. Nous avons visité la ville à travers des réalisations de diplômés de l’école, Christian Bosredon, Martine Piétu, Jean-Pierre Prin et Jean-Louis Radigue (diplômés ENSA-PB 1974, 1980 et 1995). A travers les récits de projets, les concepteurs nous ont aussi raconté leur parcours professionnel depuis la création de leur agence à Bourges. De lieu en lieu, il s’est dessiné un inventaire riche : Dans le vieux Bourges, retour sur le chantier de rénovation d’une maison ancienne, des murs à pans de bois sont devenues des façades vitrées avec le concours d’un menuisier conscienscieux. Aux abords de la cathédrale, histoire du projet urbain d’espaces publics conçus avec Bernard Huet. Au C.R.E.P.S, découverte d’une composition articulée de logements, gymnases, parc et stades, qui s’est enrichie au fil des besoins de l’équipement. Au vélodrome, souvenir du travail collectif avec les ingénieurs, visite des charpentes cachées laissant imaginer les étapes du chantier : la piste de vitesse, l’installation des poutres de grande portée de la toiture. A l’ « Antre-Peaux », friche industrielle devenue culturelle, récit croisé de la vie associative et de l’évolution des bâtiments, équilibre entre normes de sécurité, budget disponible et souhait de mise en valeur des anciens ateliers de différentes époques.

De nouvelles visites ont été annoncées pour 2019-2020 et ont pris place dans le programme des célébrations du cinquantenaire de l’école. Chaque fois les anciens élèves sont invités à montrer et expliquer leurs réalisations ou chantiers liés à des thèmes de réflexion particuliers : réemploi, décontruction et expérimentation sur l’Île Saint-Denis avec Bellastock (association issue de l’ENSA-PB), réhabilitation de l’architecture moderne à la Cité de Refuge à Paris avec François Gruson (diplômé ENSA-PB 1986).

Chantiers en cours, réalisations récentes ou anciennes, espaces publics, expositions… L’association encourage à tout moment les diplômés de l’ENSA-PB/UP-8 à partager leurs réalisations et à développer ensemble la pratique de la visite architecturale et urbaine.

Paloma Charpentier pour Alumni Paris-Belleville, avec le conseil d’administration 2018-2019 : Caroline Pirotais, Cécile Cheung-ah-Seung, Paloma Charpentier, Christophe Bailleux, Hatem Ben Rayana, Christian Bosredon, Jean-Christophe Denise, Alice Lerebour, Julie Pallard, Antoine Pélissier, Yasmine Meghraoui, Bertrand Ramond et Soraya Sebbar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *